BLACKBLOG

Va sur BLOGGER. Voilà les codes | utilisateur = blackblog03@gmail.com | le mot de passe = black021268 | et blog le Meilleur du Pire et Vice-Versace.

ARCHIVES

4.3.17

CETTE NUIT ! EXCLUSIVITÉS DÉVIANTES/EXTRÊMES/WTF AU SADIQUE MASTER - A PARTIR DE 23 H JUSQU’À 6H



hier : Atmo HorroX
"Entre Warhol, Tati et San Ku Kaï."
 
Première grosse claque (article)


« Il faut désormais fréquenter comme des esthètes-junkies les festivals de cinéma « spécialisés » ou de « de genre » pour avoir notre dose de catharsis, de purge pour supporter cette vie2merde - quand on est déviants bien entendu... - les autres, les grosses fainéasses de la glande pinéale - suckent du mainstream, gobent de l'étron Cannois, aspirent de la chiasse Oscarisée, ingurgitent des yeux le vomis Césarisé mais L'ART PUNK se niche ailleurs. »



CETTE NUIT ! EXCLUSIVITÉS DÉVIANTES EXTRÊMES AU SADIQUE MASTER

- A PARTIR DE 23 H JUSQU'À 7 DU MATIN.
 

(Prenez des vitamines...)
 
NUIT DU SAMEDI 4 MARS 2000 WTF

23 h
Exclusivité mondiale



Night Kaleidoscope (2017) (Grant McPhee) (-16) (Horreur/Fantastique/Drame/Expérimental) (Anglais)  (83 minutes) (VOSTFR)

« Un investigateur psychique tiraillé par ses démons personnels propose ses services à toutes personnes disposées à le payer, mais la lourde  qui accompagne son quotidien l'enfonce dans ses propres ténèbres. Pourtant, lorsqu'il est sollicité par la police dans le cadre d'une enquête sur des meurtres brutaux, il se rapproche de le veuve d'une victime et découvre les coupables peu commun derrière cette histoire – un homme et une femme amants adeptes du vampirisme. »

Déjà derrière la réalisation de plusieurs films et documentaires, le britannique Grant McPhee exerce ses divers talents à la caméra ou à la technique sur œuvres telles que Under the skin, Citadel, Cloude Atlas. Rapidement, il concrétise alors ses talents de cinéaste et démontre son incroyable capacité à créer un atmosphère personnel fascinant avec Night Kaleidoscope, une expérience sensorielle à l'intersection de The Neon Demon et Amer doublée d'un traitement psychologique de plus captivants.

http://www.sadique-master.com/night-kaleidoscope


1 h 30
Exclusivité mondiale.


Sacrifice (2017) (Poison Rouge) (-18) (Horreur/Gore) (Italien) (60 minutes) (VOSTFR)

« Un homme retourne dans la maison de son défunt père pour se suicider à son tour. Dans son processus d'auto-destruction, des traumatismes du passé resurgissent et il découvre un livre de magie… »

Hommage incontesté au cinéma gore Japonais des années 80/90 et plus spécialement à la saga Guinea pig, Sacrifice offre sans concessions une violence graphique soutenue par un climat anxiogène et un rapport au corps des plus singuliers. Épaulé à la production par le prolifique réalisateur Italien Domiziano Cristopharo, Poison Rouge livre ici une œuvre aux relents autobiographiques emplis de souffre.

http://www.sadique-master.com/sacrifice

4 h
Exclusivité Française



Hi8: Resurrectio (2016) (Stefan Sierecki) (-16) (Horreur/Comédie/Gore) (Allemand)(72 minutes) (VOSTFR)

« Un étudiant en cinéma avide de réaliser son premier film gore découvre le mystérieux site web d'une production underground prête à lui fournir l'argent qu'il recherche. Mais lorsqu'un matin deux hommes sonnent à sa porte et l'emmènent sur le lieu de tournage, situé dans une cabane enfouie au milieu de la forêt, il comprend rapidement que les conditions vont changer… »

Sur un scénario d'apparence banal, Hi8: Resurrectio va emprunter une tournure inattendue et oser l'imprévisible : Parodier A Serbian film. En effet, cette fausse version Allemande du monstre Serbe fonctionne à merveille et, de surcroît, ne lésine pas son lot d'hémoglobine.

http://www.sadique-master.com/hi8-resurrectio

6 h
Exclusivité européenne (
version bootleg)


Gutterballs 2 : Balls deep (2017) (Ryan Nicholson) (-18) (Slasher/Comédie/Gore) (Américain)(69 minutes) (VOSTFR)

« La sœur de Lisa, assassinée il y 10 ans lors d'un massacre sanglant orchestré par un tueur masqué, travail elle aussi dans un Bowling, lieu des meurtres. Des amies de Stacy la rejoignent afin de fêter avec elle l'anniversaire de sa sœur morte, mais des événements étranges recommencent… »

Film culte et iconique de Ryan Nicholson, Gutterballs (2008) a marqué les esprits par un dosage outrancier mêlant savamment vulgarité, sexe et gore. Ainsi, le légendaire BBK reprend son masque pour une seconde tournée avec ce nouveau slasher caricatural volontairement fauché, totalement hilarant et onctueusement transgressif.



https://www.facebook.com/events/668433753325138


http://www.sadique-master.com/sadique-master-festival-2017-3eme-edition


«
Une initiative d'autant plus osée, et méritant donc d'être soutenue, face à l'actuel raidissement moral et normatif. Et un entretien au cours duquel il est question de déscolarisation, de « gore », de déviances, de bizarreries et de marginalité, d'audiovisuel charnel et de production française.»



TINAM BORDAGE « SADIQUE-MASTER » INTERVIEW DU FONDATEUR
http://laspirale.org/texte-527-tinam-bordage-sadique-master.html




28.2.17

J-4 _ OUVERTURE DU FESTIVAL SADIQUE-MASTER !!! FLESH TO PLAY - UNDERCOVER MISTRESS - ATMO HORROX


De retour pour une 3éme année consécutive, le festival le plus infâme du pays revient s'installer à Paris,
au cinéma les 5 Caumartin, juste à côté de la gare saint Lazare.


Des films toujours plus transgressifs, extrêmes, déviants seront diffusés dans un cadre intimiste et convivial où vous rencontrerez les réalisateurs et invités provenant parfois des quatre coins du monde.

Sur place, un espace de réception disposant d'un bar vous permettra de vous revigorer, et vous pourrez aussi profiter des stands merchandising (proposant DVD, t-shirts, B.O, livres, magazines…) gérés par nos partenaires. 

Repartez pour 3 jours d'insanités à la chaine et de pur traumatisme.

Le premier festival Français consacré au cinéma underground extrême est de retour.



VENDREDI 3 MARS 2000 WTF
Séance d'ouverture 18 h 30

Cinéma Les 5 Caumartin (101, rue St Lazare - 9ème P.A.R.I.S)

AVEC LES PROJECTIONS DE

Exclusivité Européenne
 
de Gamaliel De Santiago (85 mns / -16 / Mexique)

« Roberta, une adolescente née avec une malformation étrange au visage, est entretenue par son père, un chirurgien catholique conservateur à la retraite. Il crée son propre monde à l'intérieur de la demeure familiale et tente de faire croire à sa fille que toutes les femmes lui ressemblent. Pour la convaincre, il séquestre des demoiselles qu'il érige en martyrs et mutile. »


de Giulio Ciancamerla (-16 / court métrage - Mexique)

 « Dans une galerie d'art se déroule une exposition photographie. Les regard se croisent et un homme au regard plus qu'insistant tente de courtiser une femme. Elle prend peur et s'échappe dans la rue, l'homme la suit.»
22 h

Exclusivité Française

de Pat Tremblay (101 mns /-16 / Canada)


« Dans un monde régit par l'industrie pharamaceutique, une créature étrangement vétûe espionne les humains et les téléporte dans un autre univers. Mais la réalité devient si complexe que la folie pourrait être la seule issue. »



Tinam Bordage (programmateur et fondateur du SM)

J-4_ OUVERTURE DU FESTIVAL

Deux soirées et une nuit de projections extrêmes

8 € le film - 50 € le pass complet ou 25 € la nuit.
https://www.weezevent.com/sadique-master-festival-3eme-edition-2017

*
https://www.facebook.com/events/668433753325138

**


2.2.17

SADIQUE-MASTER / 2 NUITS / 3-5 mars 2000 WTF / P.A.R.I.S

Coucou !



SADIQUE-MASTER / 2 NUITS / 3-5 mars 2000 WTF / P.A.R.I.S

1. Salle d'attente_


«Véritable flux libidinal qui draine l'energie des désirs, le Mainstream est l'aboutissement d'une stratégie marketing fine, initialement mise en place par Edward Bernays en 1920. Sa capacité à posséder et divertir les cerveaux a désormais atteint son apogée ! Jamais, dans l'histoire de l'humanité, n'a été déployer tant de puissance et d'ingénierie pour unifier les goûts et les couleurs des populations ! Le but : maîtriser les désirs et vendre à grande échelle... Imposer une culture de masse dans l'ensemble des domaines humains (philosophie, psychologie, sciences, loisirs, comportements, etc.) qui ne rencontre aucune opposition, car soutenue par les pulsions et les besoins primaires des populations. véritable fléau pour la singularité et l'intelligence, elle soumet les individus à ce que Bernard Stielgler nomme l'incurie. Infantilisés et privés d'esprit critique, les contemporains du 21e siècle sont à la merci des industries culturelles. Les rescapés sont aujourd'hui minoritaires. » Source : Electronlibre

  2. Bloc Opératoire_



« Le trailer du Sadique Master Festival annonce la couleur : du sexe, du sang, du cannibalisme, de la poésie, du féminisme, de la folie, des couteaux, de la défiguration » cinemaclubfr

  
http://www.buzzmybuzz.cum/TEASER


http://www.sadique-master.com



Event FB
https://www.facebook.com/events/668433753325138

2. Réanimation punchline_

« En ces temps d'enculade sociale sans sexe, voila une cure saine de violence spectaculaire  pour une purge cathartique. ENFIN un festival trash-surréaliste sans concessions, ni sponsors, ni copinage corporate über-bobo2merde. » TH @ MBK (BRAINMAG - NEON)

4
. Presse-crypteur_

http://syndicatduhype.forumactif.com

*
Hoax ! Web is dead, on est sur...

https://www.whatsapp.com (approved)

Content Not Available In Your Brain Region.

**
IRL Signature_


skatburö @ impasse du cheval blanc
MERCI TRAX MAG.

RABE_

« SM le festival freak qui fait passer GRAVE certaines messes ANAL + pour le festival de Deauville. »
Serge Balasky



http://www.sadique-master.com

3.12.16

Ce soir anniversaire TH à l'UDO bar




Comme chaque année, je fête mon anniversaire à l'Udo bar (4 bis, rue Neuve Popincourt 11ème)

J'en profite également pour célébrer la clôture du projet sonore : « OK MAMA »



L'art sans (la) vie ou ma (sur)vie sans art, c'est (la) mort. A quarante huit décembres, le premier fut en 68 il est de temps de faire, de refaire. Le concept, le moteur, l'alibi, étant l'époque, le 21ème siècle naissant (le gros bordel WTF) autant dire que j'en aurai jamais fini et... c'est tant mieux !

A CE SOIR dès 21 h jusqu'à 2 h...

Des bises dudesques à tous !!!


https://www.facebook.com/events/382354082109646



5.10.16

Dernier Track + SDH à la JIMI Guest Stars Géant Vert et Ben Hito pour ROCK CRITIC

1. Asphyxiante Culture Edit 2000 WTF 
« Le propre de la hype est de flasher, flasher la masse, flasher aussi l'élite - cercle vicieux - à travers les médias achetés par les annonceurs (les marchands de soupe ou de soda dégueu), flasher par un flux stroboscopique certaines productions dites "2merde" - "producfions" donc - afin de drainer la propagande au buzz de celles-ci sans souci de plonger par là, les autres artistes talentueux, iconoclastes (et parfois médiocres tout autant que certaines stars millionnaires subventionnées par l'argent du peuple) dans l'underground2merde...»



2. RAPPEL STAND SDH A LA JOURNÉE DES INITIATIVES MUSICALES INDÉPENDANTES. ACCÈS GRATUIT.
1. Le SDH est un micro-réseau asocial de "dudes" crée par Thierry Théolier qui se réunit le plus souvent devant un couscous lors des vendredis à la brasserie du Parc (19ème) et squatte les salons de la vape pour décrocher de l'Empire (du tabac). NB : Les crevards de la hype 00's se sont cassés pour sucker les enculés, les médiocres et les « ignorants ». Les suckers les moins cons essaient d'être des dudes mais peu y arrivent. 
Les rares dudes se retrouvent Guest Stars du Syndicat.
2. Rock Critic est un gratuit tiré à 5000 exemplaires écrit entièrement par Géant Vert et illustré/mis en page par Ben Hito. Les gens cultivés savent, les autres allez sur le dictionnaire du punk et des jeunes gens mortem.
3. « La JIMI est un événement destiné aux acteurs indépendants de la musique (labels, tourneurs, collectifs, graphistes, médias…). Lieu d’expressions, d’échanges et de rencontres, elle accueille 100 exposants et 1500 visiteurs/spectacteurs. » 
4. Le SDH se barre de ning et se construit sur forumactif

http://syndicatduhype.forumactif.com (en cours de chantier)5. Le monde a plus besoin de participants que d'intéressés.
 


3.10.16

Pour les « anciens », Géant Vert (Parabellum) parle du 3ème Acte dans ROCK CRiTIC

Bonjour,

Une petite actu, promo et information pour les « anciens » et certains post-punk-cultivés sur un « nouveau, brutal et gratuit » média papier réalisé en binôme par Géant Vert (articles, poème et coup de bottes cirées) et Ben Hito (graphisme-illustrations-mise en page möderne) l'ancien D.A de ZOULOU (ah Zoulou !!!).

Géant Vert (écrivain, fondateur-parolier du groupe Parabellum et journaliste à Rock & Folk) a chroniqué avec une rare perspicacité contemporaine - l'art comme expérience de vie -  et avec humour, le 3ème acte de mon projet poétique sonore 2000 What The Fuck débuté en juin 2013 (trois ans - trois actes) dans ce tout nouveau gratuit parisien que je vous présente :



« Né à la bonne époque, Géant Vert a été un spectateur attentif du mouvement punk dès le départ. Influencé par le Do It Yourself et les déclarations de Malcolm McLaren, il a touché à peu près à tout dans le domaine du punk rock sans, toutefois, y laisser sa peau. Depuis, 1999, il écrit pour le magasine Rock & Folk et attend la prochaine révolution musicale avec impatience tout en espérant qu'elle ne tombera pas un week-end.» pitch pour son Blitzkrieg, l'histoire du punk en 45 tours

Ni un vendredi. Géant est membre de la confrérie des vendredudes... Un petit rappel : depuis 2 ans, avec Ranx Erox, autre dude, ancien traducteur de L'Étrange Festival, nous invitons des inconnus cooptés sur Facebook mais aussi des amis ou des membres de nos familles, à se réunir autour d'une table tous les vendredis pour partager un couscous et parfois, nous sommes plus d'une dizaine.


Pour revenir à Géant et Ben, ils ont donc sorti en septembre dernier ce gratuit (24 pages tirées à 5000 exemplaires - bientôt distribué au niveau national) un putain de selfmedia réalisé magnifiquement  par le dude Hito que j'ai eu au téléphone hier, j'ai du passer deux bonnes heures à découvrir son histoire totalement passionnante, purement rock'n roll
ienne : ça mériterait une interview comme celle que j'avais faite avec Maurice G. Dantec.



Pour la petite histoire, un vendredi, j'ai donné le CD à tous les invités en
potlatch (une pratique de don des native americans) à la petite communauté attablée. Deux mois plus tard, j'ai eu la surprise de retrouver l'album chroniqué aux côté des albums des Ramones et Pascal Comelade... Je vous laisse
le soin de parcourir cette page crossover avec ces trois articles qui chroniquent un certain


Esprit...




Bonne journée à tous et à toutes !

DUDESQUEMENT.

THIERRY

PS : Si vous souhaitez recevoir en don le 3ème acte, dîtes-le moi ... Par ailleurs, si mes spams vous saoulent, prévenez-moi également, je ne formaliserai pas, je fais çà pour rester (bon) vivant non pas en mode producteur de nihilisme électro marchand mais façon THÉOLIER techno-humaniste (j'ai relu Camus son discours de Stockholm), Théolier... Ouais, ça me fait penser que le groupe FRUSTRATION  (JB le boss de leur label sera interviewé à la JIMI le salon du D.I.Y à deux pas du stand SDH samedi prochain) a repris dernièrement un titre du premier groupe de mon frère JEAN-PIERRE et GILLES mon cousin : VICTOIRES PROCHAINES et j'avoue que l'influence de JP et l'hommage rendu sont bien présents tout le long de l'album : le dialogue dans Le Retour ou les larsens soniques dans La Dernière Ligne.... Voilà, là je vous laisse vraiment.

22.9.16

Ce soir Pop 1280 • Blackmail • Krikor • Th Th à La Station


Programmation Dark Suburb ce soir


Tchao Pantin meets New-York 1997
https://www.mu.asso.fr/station


LINE UP & HORAIRES


Blackmail : 20h30 - 21h30

«
Peu d'instruments, et toujours les mêmes. Peu de verbes, en français. Une langue coupée, collée sur fond de textures synthétiques qui èrent en territoire ballardien.
En pleine crise, Blackmail est le meilleur groupe de blues de cage d'escalier de HLM.
»



 POP 1280 (N.Y.C) : 21h40 - 22h40

«
Leur nom est issu d'un polar de Jim Thompson. Pop 1280 sont quatre new yorkais nageant dans la même eau saumâtre que leurs congénères Pissed Jeans ou The Men,
et cultive un sens très cinématographique de leur punk synthétique et industriel


&


 Kirkor : 23h > ??

« Il est difficile de résumer simplement la musique de Krikor, car elle est devenue aujourd'hui plus hybride que jamais, empruntant à diverses de ses obsessions musicales : le son brut de la Chicago House, les sons abstraits de la techno minimale, l'urgence et l'énergie du rock(abilly), la dureté de la musique industrielle, le romantisme sombre du folk anti-héros des 60's et la musique concrète. »


*

18h30 - 20h30 warm-up (
disco cosmic synth post-punk)


« Je remonte à la nage  vers la Station vers 15 h, je dépouille des roms pour être sec
et je devrais être au Get In dans les temps...
»

« Personnage incontournable des nuits parisiennes, cet allumé de première adepte du Do It Yourself est aussi doué en écriture qu'en bidouillages de son sur ordinateur. Spécialiste de l'expérimentation directement sur sa personne, il a l'art et la manière de s'attaquer à tous les petits problèmes de la vie et de les résoudre en trouvant la solution du problème aussi bien en faisant la cuisine qu'en jouant au jokari. Figure désormais culte du XIXe, c'est grâce à sa présence que cet arrondissement est enfin sorti du XXe siècle. Son œuvre musicale se doit d'être décrite comme le gangbang tant attendu de Betty Page par le Big Lebowski associé à John Kennedy Toole, Alan Vega et Hunter S. Thompson sous liqueur du Kentucky.»  Géant Vert in ROCK CRITIC n° 1 (septembre-octobre 2016)


Hommage au dude Géant

**


Gratuit avant 20 h après c'est 6 € (conseil : chargez-vous avant, pendant-après vous sentirez plus léger)

https://www.facebook.com/events/561626004039984


17.9.16

FERMETURE DEMAIN SDH 2.0 sur NING + NAISSANCE ROCK CRITIC

BONJOUR !

J-1. 
RAPPEL : le site-réseau social SDH 2.0 va fermer.  




RE-LIRE CE MESSAGE sur la home !

Demain normalement ce site sera HS et cette news-letter ne fonctionnera plus. 

IMPORTANT
: Avez-vous bien récupéré vos articles, photos ? Oui ? tant mieux.  Non ? Grouille toi !
Parce qu'après c'est mort, ça fait 10 jours que je le signale... T'as rien publié ? Super ! On n'en parle plus. 

De mon côté, je suis en train de récupérer mes articles un à un. Je copie/colle. Marrant de se relire... En toute mégalomanie et maladresse  je me dis : quelle pêche, quelle énergie (noire) je peux avoir quand je commence à envoyer du bois et les commodes avec !!!

Vite, avant demain, regardez-bien votre profil et votre blog, vous avez peut être écrit un texte qui pourrait vous réveiller de nouveau... vous inspirer, c'est votre muse ou votre mauvaise fée... A vous de voir... Test !

Dans mes billets, j'ai aussi publié des amis, artistes, journalistes... je donnais des coups de pouce, je rendais hommage, cela servait à çà, le SDH 2.0 ning...

Presque comme un vulgaire profil facebook mais la page sur ning était gravée dans le web 1.9 extérieur au web 2.0, en périphérie de FB... comme un squat... virtuel.

Ainsi mes paroles écrites, les mots - parfois le sens - la révolte, le coup de gueule ou l'hommage, la passion n'étaient pas diluées dans le bleu du WTF facebookien. Oui au fond tout le monde s'en fout mais pas moi et c'est bien l'essentiel.

Quand on a écrit des articles, textes, billets d'humeurs, chroniques, on les garde, on les encadre, on les édite d'abord mais où ?... On ne les fout pas à la broyeuse du réseau Facebook où tout le monde dit n'importe quoi, où tout perd de sa valeur... cela servait à çà, le SDH 2.0 sur ning...

Garder çà sous le coude ... quand on perd la poigne de sa volonté, c'est la mort de l'âme.

BRAS DE FER avec le pire de moi même, si je perds, je me vends et je vais en enfer. 

Je ne pouvais pas laisser fermer le SDH 2.0 version ning sans finir par deux choses.

La première c'était le rappel de l'utilité d'un site personnel - si vous êtres un peu écrit-vain, gonzo ou spammeur professionnel - et encore plus,  l'utilité des sites collectifs de type "ouvert", sans approbation dans l'interface, sans "chef" donc...

Pas comme dansces webzines snobinards de la pop corporate parisienne que j'ai remis à leur place une fois sur le SDH 2.0, pour garder ma liberté, ma dignité, mon indépendance testostéronée marre de "sucker" les boss de publication même quand ce sont des potes - on appelle çà, des rédac'chef , j'en ai connu un seul de vraiment "moderne", à la page , il s'est barré depuis pour duder (véridique)  - les pigistes, les auteurs, les diggers doivent se fadder les dépressions permanentes et les concessions des bobos frustrés mâle alpha qui veulent faire de la thune avec des média web (ou papier payant c'est pire). Ils sont pris dans le piège de la culture pop marchande en 2000 WTF et plus personne ne veut payer à part les vieux schnocks. Ce sont les annonceurs, les rédac'chefs ou pire la nostalgie.

APARTÉ : Pour réussir - faire de la thune sur le web donc VRAIMENT de la caillasse -  je parle pas de faire du prolétariat-bobo à la Konbini ou même  à la Brain (je baille tellement ce sont des fiottes poppeuses) en oubliant votre cerveau et vos couilles  - NON pour faire de la thune, faut réguler juste des services communautaires d'information pure de type "mainstream" comme ALLOCINÉ ou mieux, le chef d'oeuvre collectif 2.0 SENS CRITIQUE sinon, laissez béton les mecs et mettez vous au jardinage après le boulot. Perso, moi je vais là, je vous raconte pas l'aventure avec les fichiers cryptés c'est une joie nerd.

BREF... Le SDH 2.0 sur ning était un média communautaire libre (payant aka je le payai chaque mois pour moi et pour vous... certains collectifs technos se sont bien régalés...). Comme d'hab', je me suis affranchi d'un pouvoir, d'une aliénafion, celle de Facebook en 2009 avec sa censure débile puritaine en plus de son effet dévastateur sur la créativité.

Ce SDH 2.0 sur ning... j'en ai pas fait grand chose au fond, quelques partenariats  et quelques textes dont celui là complètement taré écrit le 31 décembre 2014 - c'était juste un moyen d'indépendance mentale pour m'isoler de la hype et du bleu facebook ou des rédactions déprimantes des mag branchés papier et web soit en tant qu'artiste ou en tant que chroniqueur... pour publier ma came énervée sans demander rien à personne, sans "sucker" (courber l'échine pour demander une liberté d'expression qui devrait être la base de tout média) -  en ce moment question expression et production, je préfère réaliser moi même la musique (avec un peu de texte) que j'écoute (relis, c'est le paradigme final) au lieu de subir et d'en parler - en bien ou en mal - et surtout de duder avec la BS, mes potes dudes que je compte sur les doigts de la main.

Et la deuxième chose que je voulais communiquer, c'est la naissance d'un nouveau média, ROCK CRITIC crée par Géant Vert et l'artiste graphiste Ben Hito

Géant Vert n'est d'autre que le parolier et fondateur de Parabellum le groupe punk des années 80 qui balançait CAYENNE et AMSTERDAM entre autre... Il est journaliste également à Rock'n Folk depuis 15 ans.

Parabellum.. Je peux vous dire que ce n'était pas les "Sexy Cool" ou "Salut, c'est sushi" et encore moins LA F(L)EMME... ni même les Bérus, tiens ! Le chanteur est désormais fonctionnaire au CNRS... . Le chanteur de Parabellum est mort. Schultz, paix à ton âme comme Daniel Darc et d'autres mais je vous le dis direct, je préfère les dudes - les poètes de la lenteur - aux punks nihilistes de la pop marchande. Au mieux de leur forme, ils se foutent en l'air à l'age de 27 et rejoignent le club.

Je mange tous les vendredis avec le parolier de ce groupe donc Géant Vert... Comme, à tous les copains du vendredi, je lui ai donné mon disque un CD 100 % fait maison  sur mon propre label JOKARI GARAGE - ce n'est pas une démo, non c'est un p'tit disque fini du siècle 2000 WTF quai de la Loire, pas du KAKATERINE en phase terminale bobo ou un autre artiste qui essaie depopifierson compte en banque, le mien descend dans le ZEN  le plus absolu - c'est le 3ème acte de mon projet 2000 WHAT THE FUCK en me disant que ça allait direct à la poubelle du Géant, qu'il n'allait pas supporter ma poésie sonore déglinguée et bien je me trompais...

Je me retrouve avec les Ramones et Pascal Comelade !!! Chouffe :


ROCK CRITIC, c'est un gratuit de 24 pages, un GRATUIT ouais mais pas comme VICE (un sous Actuel) ou Red Bull Academy : des sous-merdes éditoriales bouffées par les annonceurs qui, au mieux, crée des snobismes pop, pas des ouvertures techno.

ROCK CRITIC vous pouvez  vous le procurer par exemple à L'INTERNATIONAL RECORDS (12, rue Moret) et ailleurs comme le zinc de la brasserie du Maroc, venez discuter le bout de méchouis avec Géant Vert il est présent tous les vendredis...

Bon je vous laisse, c'était un peu long, je vous enverrai encore une dernière nouvelle peut être demain sinon on se retrouve avec plus de 100 membres sur ce groupe FACEBOOK (je prépare la suite  ou là... on verra... GO SLOW encore... peut être que je ré-ouvre la mailing liste, n'ayez crainte, je prends juste mon temps parce que je ne suis pas à l'usine, plutôt dans un hamac ou mieux, je me laisse flotter dans une rivière ou un canal en bas de chez moi. Parfois je lève un doigt - le petit - aux passants médusés par pareille flotte.



Belle soirée !

TH
eXTReMe Tracker